P•T•N Club

P*T*N CLUB

ElectronicIndustrialAvantRock

Le P*T*N CLUB est le nom moins ignominieux du Putan Club, un projet créé dans l’intention de s’accaparer et d’expérimenter toutes les musiques actuelles, sans restriction aucune.

 

Malgré la ferme intention de ne jamais publier d’album discographique et de privilégier le côté éphémère de toute musique, ce projet parallèle a connu immédiatement un franc succès, réalisant de longues tournées dépassant désormais souvent la soixantaine de concerts d’affilée, et ce sur plusieurs continents.

 

Ce nom qui a bénéficié ainsi au fil des ans d’une large promotion et de reconnaissance est aussi une «erreur» de jeunesse quelquefois lourde à porter.

Le P*T*N CLUB est conçu comme une cellule de résistance artistique à la logistique la plus légère possible.

 

La résistance est organisée par les moyens archaïques et immédiats de notre siècle : voix et rumeurs électriques, chars d'assaut et paroles comptées, comme dire de la peinture rupestre au conceptualisme le plus hardi, de l'avant-rock à la musique classique contemporaine à la techno/house plus brutale, du baiser sur la bouche au coup de pied au cul...

 

Les lieux de l'action furent et restent volontairement pluriels : de la galerie d'art new-yorkaise au squat bosniaque, du musée allemand au club japonais, du théâtre français au festival portugais.

 

Le P*T*N CLUB n’appartient à aucune église (rock, techno, jazz, avant...) mais revendique le droit d’être tout cela, et plus encore. Et l’a prouvé, depuis Mexico jusqu’à Pékin.

 

Le P*T*N CLUB revendique une action debordienne/situationniste d'agit-prop.

De nombreux artistes ont longuement collaboré avec le P*T*N CLUB, entre autres le plasticien belge Vincent Fortemps ou la poétesse américaine Lydia Lunch.

 

 

Depuis 2012, le P*T*N CLUB est co-dirigée par la musicienne Gianna Greco.

 

Depuis 2013, le P*T*N CLUB préfère jouer dans le public et non plus sur scène.

 

François R. Cambuzat (F) : guitares, voix, ordinateur.

Gianna Greco (I) : basse, voix, effets.

 

Audio : http://soundcloud.com/putanclub

 

Vidéos :

Phénix : http://www.youtube.com/watch?v=j7PZ26bulXI

Filles de Mai : http://www.youtube.com/watch?v=MuiRtBW5bZ0

François R. Cambuzat

 

 

A fondé The Kim Squad , il Gran Teatro Amaro, la République du Sauvage,

L' Enfance Rouge, Trans-Aeolian Transmission et la Machine Rouge (avec l’acteur Denis Lavant). Plus de 5000 concerts tout autour du monde.

 

Tout d’abord bassiste puis saxophoniste (résident à Bedford Stuyvesant, à dix-sept ans il joua avec Dizzy Gillespie au Blue Note de New York), sa vie fut sauvée de la misère américaine par le rock’n’roll en interviewant Iggy Pop et devenant ainsi journaliste indépendant pour divers médias.

 

De court retour en France, il n’eut de cesse de la fuir. François R. déménage à Londres, puis à Rome où il crée le groupe The Kim Squad qui signe pour la Virgin Italy et vend plus de 100.000 copies, réalisant d’interminables tournées internationales.

 

Trois jours après la chute du mur de Berlin, il y déménage et fonde Il Gran Teatro Amaro, un projet acoustique déclinant musique classique contemporaine et sauvagerie anarco-punk, en travaillant avec Luciano Berio et Mauricio Kagel (entre autres) avec des décors de Emanuele Luzzatti (scénographe original d’Igor Stravinsky pour L’Histoire du Soldat, puis du Teatro della Tosse, de Gênes, Italie). Il Gran Teatro Amaro signa trois albums sur le prestigieux label d’avant-garde RecRec et fut entre autres invité au festival Documenta de Kassel (D).

 

Après l’énorme succès de ce projet dans l’espace germanophone (avec des pointes de deux cents représentations par an), fatigué de prêcher aux convertis, François R. Cambuzat crée L’Enfance Rouge avec l’idée de passer dans le rock certaines pensées révolutionnaires de la musique contemporaine –atonalité, déconstruction, temps impairs– tout en gardant une pulse primaire.

 

François R. Cambuzat fonde ensuite le Putan Club, une polymorphe cellule d’intervention artistique développant une interaction entre musique, poésie et arts graphiques, un projet ayant des pointes de plus de 200 concerts annuels dans le monde entier.

 

En 2008, François R. Cambuzat revient en France, au quartier Saint Jacques de Perpignan. Intégré avec bonheur dans la communauté gitane, il s’y perd en flamenco avec le maître Alain Diaz.

En 2013 dans le désert du Taklamakan et sur le Karakoram (RPC), François R. Cambuzat commence la réalisation d’un très vieux rêve : voyager au plus lointain de pays intouchables, rechercher et composer avec d’incroyables musiciens locaux, en fondant la Trans-Aeolian Transmission, filmant et enregistrant ce projet conjuguant Road-Movie & Concert. « Xinjiang, Taklamakan & Karakoram » en est la première réalisation : un concert/documentaire dont la Première en concert a lieu à Pékin en avril 2014 lors du Festival Croisements de l’ambassade de France, la première concert+projection en mars 2015 au Théâtre Mayakovsky de Douchanbé, Tadjikistan.

 

En 2014, l’acteur Denis Lavant et François R. Cambuzat lancent leur Machine Rouge, une transe littéraire et sauvage faite de détournements de techniques poétiques et musicales d’extase et d’envol. La première a lieu à Pékin en mars 2015, lors du Festival Croisements de l’ambassade de France.

 

François R. Cambuzat est le directeur artistique du Festival Trasporti Marittimi.

 

Plus d’informations sont consultables ici.

 

Discographie sélective :

 

The Kim Squad "Young bastards", Virgin Italy, 1987

François R. Cambuzat "Notre-Dame des Naufragés", Virgin Italy, 1988

François R. Cambuzat canta il Gran Teatro Amaro "Uccidiamo Kim", Virgin It,1990

Il Gran Teatro Amaro "Port Famine", RecRec Zürich, 1991

Il Gran Teatro Amaro "Hôtel Brennessel", RecRec Zürich, 1993

Il Gran Teatro Amaro "Piazza Orphelins", RecRec Zürich, 1995

François R. Cambuzat et les Enfants Rouges, "Swinoujscie-Tunis", 1995

François R. Cambuzat et les Enfants Rouges, "Radioira", Il Manifesto, 1997

François R. Cambuzat et les Enfants Rouges "Taurisano-Cajarc", Polygram, 1998

François R. Cambuzat et les Enfants Rouges "Reus-Ljubljana", L'Enfance Rouge, 1998

"Trienni TalpClub", G3G Records, 1999

"Il Mucchio Selvaggio", Il Mucchio Selvaggio, 2000

L'Enfance Rouge, "Davos-Leros", Audioglobe, 2000

L'Enfance Rouge, "Rostock-Namur", Audioglobe, 2002

L'Enfance Rouge, « Krsko-Valencia », Wallace Records, 2005

L'Enfance Rouge, « Krsko-Valencia », T-Rec, 2006

La République du Sauvage, Irfan + FromScratch, 2007

L'Enfance Rouge, « Trapani-Halq al Waady », Wallace Records + T-Rec, 2008

Le Grand Orchestre du Désastre, « Setlasevir », Great Arabian Recordings, 2011

L'Enfance Rouge, « Bar-Bari », DisquesDePlomb + Wallace + MusicaPerOrganiCaldi, 2011

L’ Enfance Rouge + Eugene S. Robinson, « The First Will & Testament»,UJPE, 2013

Lydia Lunch’s Putan Club, «Don’t pressure the man with the knife », UJPE, 2013

Ifriqiyya Électrique, “Rûwâhîne”, Glitterbeat Records, 2017

Putan Club, "Filles de Mai", Toten Schwan Records, 2017

 

+ 53 compilations.

Gianna Greco

 

En provenance du Salento, sud de l’Italie, à vingt-six ans Gianna Greco a déjà créé seize groupes-projets, réalisé onze albums et tourne dans le monde entier avec deux groupes majeurs de la nouvelle scène italienne (Shotgun Babies et Kama). Gianna Greco est la bassiste du Lydia Lunch’s Putan Club.

 

Discographie sélective :

 

- Shotgun Babies, “Destroy Your Beauty”, 2008

- Shotgun Babies, “Riot On Sunset, Vol.16”, 272 Records, Hollywood USA, 2009

- Shotgun Babies, “Symbiotic Trip”, 2009

- Shotgun Babies, "Under The Grind", M. A. Productions, 2010

- Shotgun Babies, “Denderah”, Officine Cantelmo, 2010

- Shotgun Babies, "Rock With Mascara", Rock With Mascara, 2010

- Shotgun Babies, “Musichiamoli Tutti”, Arci Real, 2011

- Muffx, “Époque”, Ill Sun Records, 2012

- Lydia Lunch’s Putan Club, «Don’t pressure the man with the knife », UJPE, 2013

- Putan Club, "AMPMIX022", compilation Amplificasom, 2013

- Putan Club, "SAVE GAZA - Free artists for free Gaza", compilation, 2014

- Shotgun Babies, “Private Games”, Atypeek Records, 2015

- Putan Club, "Kaüzpellaplatz II", compilation Associação Terapêutica do Ruído, 2015

- Ifriqiyya Électrique, “Rûwâhîne”, Glitterbeat Records, 2017

- Putan Club, "Filles de Mai", Toten Schwan Records, 2017

 

© Copyright. All Rights Reserved.