Français

putan club

FeministElectronicIndustrialAvantRockTechnoWorldSauvagerie

Un duo d'Italie et de France, basé entre Rome et Lisbonne. Voix, guitares, basse & ordinateur. Le PUTAN CLUB décline féminisme, électricité, electronics & sauvagerie - comme si Jeff Mills violait The Nine Inch Nails : groove et haute-tension. Transe, Dance et Défi.

Le PUTAN PLUB est voulu comme une cellule de résistance, caractérisée par un mode d'agir (actions de force en divers lieux) très proche des premiers complots des partisans européens durant la dernière guerre mondiale et aujourd’hui par des opposants du monde entier. La résistance est organisée par les moyens archaïques et immédiats de notre siècle : voix et rumeurs électriques, chars d'assaut et paroles comptées, comme dire de la peinture rupestre au conceptualisme le plus hardi, de l'avant-rock à la musique classique contemporaine à la techno/house plus brutale, du baiser sur la bouche au coup de pied au cul...

Le PUTAN CLUB n’appartient à aucune église (rock, techno, jazz, avant, ou what-the-fuck-ever) mais revendique le droit d’être tout cela, même plus encore. Et l’a prouvé, depuis Laâyoune jusqu’à Pékin. Enfin, le PUTAN CLUB collabore régulièrement avec d'autres démons tels Lydia Lunch, Eugene S. Robinson ou Denis Lavant.

Avec une moyenne de plus de 150 concerts par an et plus de 1500 concerts depuis sa création, en Europe, Afrique, Océanie, Amériques , Asie & Asie Centrale ainsi que lors de nombreux festivals internationaux comme Bazant Pohoda (SK), Tomorrow Fest (Shenzhen, RPC), Milhoes (PT), Festival Croisements (Pékin, RPC), Amplifest (PT), le PUTAN CLUB demeure iconoclaste, groovy et résolument féministe-révolutionnaire.

"Le Putan Club cela ne s'écoute pas seulement : cela se fréquente" (Mondo Sonoro, E) -  Extraits vidéos live, Varsovie 2022.

"...
Chaque concert du Putan Club est un coup de pied au cul de la musique actuelle et de son industrie. ...Ils sont provocateurs non pas parce que cela est cool de le faire, mais parce que c'est ce qu'ils sont au fond d'eux-mêmes : des non-conformistes...  Insubordination : voilà le Putan Club..."   MUSIC & RIOTS MAGAZINE (UK)

"Putan Club, un duo d'Italie et de France , le dernier concert de la soirée et putain de bordel de merde, ils font exploser le Hard Club de l'Amplifest 2022 à Porto (P). Jouant au milieu de l'énorme salle blindée, ils créent une expérience immersive et interactive pour le public qui devient de plus en plus sauvage alors que la bassiste et le guitariste investissent l'espace de manière violemment séduisante, laissant échapper des cris et des hurlements tribaux. Battements illuminés par un éclairage sensuel et infernal. Se décrivant comme FeministElectronicIndustrialAvantRockTechnoWorldSauvagerie - cela prend vraiment tout son sens lors du point culminant de leur set aboutissant à une orgie métaphorique complète qui se traduit ensuite par une ruée immédiate vers le stand du merch." Amplifest 2022. Critique de ASTRAL NOIZE (UK). Merci Abi Coulson & Darktones Photography .

"...Le Putan Club existe précisément pour dépasser les frontières, défier les limites, remuer les consciences, renverser les dogmes, les préjugés et les formatages, developpant durant chaque concert un manifeste d'irrévérence et de libertinage qui implique -littéralement- le public dans une tourmente à laquelle il est difficile de rester indifférent .(....) Ce duo franco-italien mais de et vers le monde entier, forge ce qui leur passe par la tête, du rock à la techno, du jazz à l'avant-punk et à la world music, en une expérience virale et très contagieuse qui a osé défier la résistance des participants d'une longue et intense journée  de festival. Et malgré tout, le public n'a pas cessé de faire la révolution lors d'une performance qui invite et incite exactement à cela. Il était impossible de trouver un meilleur concert de clôture pour cette deuxième journée de l'Amplifest 2022..."  LOUD ! MAGAZINE (Portugal, critique après le festival Amplifest 2022.)

"...nous sommes plus excités après une autre performance du Putan Club (...) Chaque concert représente une nouvelle opportunité d'établir des dialogues passionnés. (...) Groupe au milieu du public, public au milieu du groupe - à-bas les hiérarchies mais euphorie d'une informalité irrévérencieuse - toujours en compagnie du traditionnel (mais fortement subversif) chaudron de sons explosifs et frénétiques : avant-rock, industriel, techno, ethno et tout ce que vous voulez ajouter - la recette est aussi anarchique qu'eux. Le résultat ? Une ambiance de rituel épique, la célébration ultime d'une harmonie utopique que le monde n'a jamais réussi à installer, mais que ce duo fantastique semble constamment réunir. Ici, tout le monde a dansé, fêté et  vécu la vie sauvage… dire qu'un meilleur au-revoir était impossible." THRESHOLD MAGAZINE (P, après Amplifest 2022)

    

Gianna Greco : basse, vox, ordinateur, electronics  
François R. Cambuzat  : guitares, vox, ordinateur, electronics

 

Nota Bene : le  PUTAN CLUB n'est  bien sûr pas un groupe punk mais prend tout ce qui lui est nécessaire: avant, rock, techno, world, jazz, métal, classique...
Le Putan Club est un banc d’essai. 

   

 ... hey baby, it's subversive ...

gianna greco


Déjà jeune fille et musicienne, du fin fond de l’Italie salentine, Gianna Greco détestait cordialement ce monde monstrueusement bicéphale, d’une part ce privilège d’une classe qui fonda la civilisation du parasitisme, d’autre part ce privilège du sexe mâle transformant la moitié du genre humain en êtres autonomes et l’autre moitié en esclaves, développant un type de civilisation unisexuelle : la civilisation masculine. Gianna est très précocement consciente du triple esclavage des femmes : l’ignorance, le capital et les hommes.

En 2011, elle espère en la révolution tunisienne et s’envole vers Tunis dès la fin du mois de février. Elle suit de près cette merveilleuse expérience de la « Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique ». Gianna Greco reste stupéfaite devant la force des femmes tunisiennes.


Dégoûtée par la triste fin de cette « Instance supérieure » puis par la tournure économiquement ultra-libérale de Ennahdha et des semblants de gouvernements qui lui succèdent, âgée de 22 ans Gianna Greco rentre en Europe et prend les armes. A l’intérieur de la cuisse gauche, elle se tatoue un extrait de Pasolini « Le monde pourrit dans un bien-être qui n’est qu’égoïsme, stupidité, inculture, ragots, moralisme, contrainte, conformisme : contribuer de quelque façon que ce soit à cette pourriture est, maintenant, le fascisme » et après diverses expériences peu satisfaisantes, elle fonde en 2013 le PUTAN CLUB, une cellule d’intervention artistique, légère, rapide, populaire, athée et iconoclaste.


Gianna Greco vit aujourd’hui entre Pamir, France et Argentine, ne suivant que ce qui la fait trembler.

« Être un artiste est un choix que l’on se pose tout d’abord à un niveau essentiel: ou bien l’on choisit d’exprimer les structures conservatrices de la société et l’on se contente d’être un robot entre les mains du pouvoir, ou bien l’on s’adresse aux composantes progressistes de cette société pour tenter d’établir un rapport révolutionnaire entre l’art et la vie. » Gian Maria Volontè


Discographie sélective :


- Shotgun Babies, “Destroy Your Beauty”, 2008

- Shotgun Babies, “Riot On Sunset, Vol.16”, 272 Records, Hollywood USA, 2009

- Shotgun Babies, “Symbiotic Trip”, 2009

- Shotgun Babies, "Under The Grind", M. A. Productions, 2010

- Shotgun Babies, “Denderah”, Officine Cantelmo, 2010

- Shotgun Babies, "Rock With Mascara", Rock With Mascara, 2010

- Shotgun Babies, “Musichiamoli Tutti”, Arci Real, 2011

- Muffx, “Époque”, Ill Sun Records, 2012

- Lydia Lunch’s Putan Club, «Don’t pressure the man with the knife », UJPE, 2013

- Putan Club, "AMPMIX022", compilation Amplificasom, 2013

- Putan Club, "SAVE GAZA - Free artists for free Gaza", compilation, 2014

- Shotgun Babies, “Private Games”, Atypeek Records, 2015

- Putan Club, "Kaüzpellaplatz II", compilation Associação Terapêutica do Ruído, 2015

- Ifriqiyya Électrique, “Rûwâhîne”, Glitterbeat Records, 2017

- Putan Club, "Filles de Mai", Toten Schwan Records, 2017
- Ifriqiyya Électrique, “Laylet el Booree”, Glitterbeat Records, 2019

françois r. cambuzat


François R. Cambuzat (F) a fondé The Kim Squad , il Gran Teatro Amaro, la République du Sauvage, l' Enfance Rouge, la Trans-Aeolian Transmission, la Machine Rouge, l’Ifriqiyya Electrique et autres pandémies. Plus de 5000 concerts tout autour du monde.


Tout d’abord bassiste puis saxophoniste (résident à Bedford Stuyvesant, à dix-sept ans il joua avec Dizzy Gillespie au Blue Note de New York), sa vie fut sauvée de la misère américaine en interviewant Iggy Pop.


De court retour en France, il n’eut de cesse de la fuir. François R. a déménagé à Londres, Rome, Berlin, Hambourg, Tunis, Bruxelles, Lecce, etc. ... Entre autres, François R. a invité et créé avec Lotfi Bouchnak, Eugene S. Robinson, l'Orchestre National de la Rachidya, Luciano Berio, Emanuele Luzzati, Lydia Lunch et Denis Lavant.


François R. Cambuzat est le directeur artistique du Festival Trasporti Marittimi.


Discographie sélective :


- The Kim Squad, "Young bastards", Virgin Italy, 1987

- François R. Cambuzat, "Notre-Dame des Naufragés", Virgin Italy, Stile Libero, 1988

- François R. Cambuzat canta il Gran Teatro Amaro, "Uccidiamo Kim", Virgin Italy, 1990 

- Il Gran Teatro Amaro, "Port Famine", RecRec Zürich, 1991

- Il Gran Teatro Amaro, "Hôtel Brennessel", RecRec Zürich, 1993

- Il Gran Teatro Amaro, "Piazza Orphelins", RecRec Zürich, 1995

- François R. Cambuzat et les Enfants Rouges, "Swinoujscie-Tunis", L'Enfance Rouge, 1995

- François R. Cambuzat et les Enfants Rouges,"Radioira", Il Manifesto, 1997

- François R. Cambuzat et les Enfants Rouges, "Taurisano-Cajarc", Polygram, 1998

- François R. Cambuzat et les Enfants Rouges, "Reus-Ljubljana", L'Enfance Rouge, 1998

- François R. Cambuzat et les Enfants Rouges, "Trienni TalpClub", G3G Records, 1999

- L'Enfance Rouge,"Il Mucchio Selvaggio", Il Mucchio Selvaggio, 2000

- L'Enfance Rouge, "Davos-Leros", Audioglobe, 2000

- L'Enfance Rouge, "Rostock-Namur", Audioglobe, 2002

- L'Enfance Rouge, "Krsko-Valencia", Wallace Records, 2005

- L'Enfance Rouge, "Krsko-Valencia", T-Rec, 2006

- La République du Sauvage, Irfan + FromScratch , 2007

- L'Enfance Rouge, "Trapani-Halq al Waady", Wallace Records + T-Rec, 2008

- Le Grand Orchestre du Désastre, "Setlasevir", Great Arabian Recordings, 2011

- L'Enfance Rouge, "Bar-Bari", DisquesDePlomb+WallaceRec+MusicaPerOrganiCaldi, 2011

- L’ Enfance Rouge + Eugene S. Robinson, "The First Will & Testament",UJPE, 2013

- Lydia Lunch’s Putan Club, "Don’t pressure the man with the knife", UJPE, 2013

- Ifriqiyya Électrique, “Rûwâhîne”, Glitterbeat Records, 2017

- Putan Club, "Filles de Mai", Toten Schwan Records, 2017
- Ifriqiyya Électrique, “Laylet el Booree”, Glitterbeat Records, 2019


+ 53 compilations.